bloghero-bg.jpg
bloghero-icon.png

Informations et conseils de DATA

OBTENEZ LES INFORMATIONS ET CONSEILS LES PLUS RÉCENTS

Abonnez-vous à notre blogue par courriel!

La mort du publipostage a été grandement exagérée: voici pourquoi

Vous songez à vous débarrasser du publipostage et à réinvestir cette portion de votre budget dans le numérique? De nos jours, il est tentant d’associer les médias numériques à la contrepartie plus clinquante et à la mode du publipostage. Cela étant dit, votre plan de marketing peut aisément contenir les deux éléments. Le style et le mode de livraison du publipostage continuent d’évoluer, et les fournisseurs comme Postes Canada essaient toujours de trouver des façons novatrices pour adapter le publipostage à l’ère numérique.

De plus, malgré ce que vous pourriez avoir entendu, le publipostage demeure l’une des méthodes les plus efficaces pour joindre la clientèle. Voici donc cinq raisons indiquant pourquoi la mort du publipostage a été grandement exagérée.

1. C’est moins cher qu’on ne le pense

Les frais d’impression, de traitement du courrier, d’envoi et de location de listes d’envoi peuvent sembler énormes au moment où vous devez autoriser les paiements. Mais lorsque vous comparez les coûts par client, le publipostage est compétitif. Selon une étude menée par DMA (Direct Marketing Association) en 2015, le publipostage coûterait 19 $ par liste de clients potentiels, comparativement à 11-15 $ pour les courriels, 16-18 $ pour les réseaux sociaux et les applications mobiles et un faramineux 50 $ pour les publicités en ligne.

death_direct_email_overexaggerated.jpg

Comment expliquer ces différences? Le taux de réponse pour le publipostage est beaucoup plus élevé : en moyenne, on peut s’attendre à 3,7 %, comparativement à 0,1 % pour les courriels, les applications mobiles, les réseaux sociaux et l’affichage en ligne. En fait, les seules techniques de marketing qui génèrent un taux de réponse plus élevé que le publipostage, ce sont les appels téléphoniques personnalisés.

death_direct_email_overexaggerated_.jpg

2. Les gens aiment recevoir du courrier

Les recherches de DMA démontrent que les gens préfèrent le publipostage aux courriels. Selon les données du sondage effectué auprès des consommateurs en 2014, entre 70 et 80 % des gens ouvrent leur courrier.

À la fin d’une longue journée passée à travailler devant un ordinateur, il peut être agréable de regarder un catalogue ou autre publipostage au lieu d’un appareil numérique personnel. Pour plusieurs, trier le courrier représente une tâche familière et réconfortante qui fait partie de la routine de la soirée. En effet, 81 % des gens interrogés par la Société canadienne des postes ont répondu qu’ils regardent leur courrier le jour même où ils le reçoivent.

3. Le courrier a un cachet plus personnel

Même dans les campagnes de courriels les plus sophistiquées, la technologie se fait ressentir. Le courrier, quant à lui, est tactile et le courrier timbré et adressé à la main donne une impression encore plus personnelle : selon un étude effectuée par DMA, 70 % des consommateurs seraient en accord avec cette affirmation.

De plus, la personnalisation est un facteur important pour les consommateurs. En effet, selon Adobe, 9 consommateurs sur 10 estiment prendre cet aspect en considération dans leurs décisions d’achat.

4. La créativité est remarquée

Afin de redynamiser votre prochaine campagne de publipostage, essayez quelque chose d’un peu différent. Postes Canada a constaté que 85 % des gens ouvrent les envois postaux qui ont l’air intéressants. Vous pouvez utiliser une technique sophistiquée, telle qu’une impression variable ou une forme découpée à l’emporte-pièce qui s’agence à votre offre ou à votre produit. Mais vous pouvez aussi imprimer une image intéressante à l’extérieur de l’enveloppe, tout simplement.

Le plus important, c’est de vous assurer que tous les éléments que vous décidez d’inclure dans votre campagne, qu’il s’agisse des textes, de l’offre ou de l’appel à l’action, soient aussi captivants que l’outil que vous utilisez pour attirer l’attention des clients.

5. Les envois postaux sont conservés

Selon le sondage de Postes Canada, soixante-six pour cent des consommateurs conservent le courrier qu’ils jugent utile. Profitez donc de cette tendance pour inclure un article que vos clients pourront réutiliser, comme un bloc-notes, un stylo, une tasse de voyage ou tout autre article promotionnel qui porte votre marque et qui est susceptible de plaire aux clients.

Cette stratégie vous permettra de rester dans l’esprit des consommateurs lorsqu’ils auront à prendre une décision d’achat. Elle vous donnera également une certaine visibilité dans leurs réseaux sociaux et de travail, selon l’endroit où ils décideront de se servir de l’article portant votre marque. (Pensez notamment à la campagne « Partagez un Coke » de Coca-Cola, qui a eu beaucoup de succès sur les médias sociaux, leur procurant ainsi une grande visibilité.)

Cette tendance à partager vous permettra de maximiser la valeur des articles que vous déciderez d’envoyer, élargissant ainsi votre part de marché avec très peu d’efforts supplémentaires.

DATA Gestion des Communications détient la technologie et l’expertise nécessaires pour simplifier et gérer votre prochaine campagne de publipostage de A à Z, de la gestion de données et la personnalisation, jusqu’à l’impression et la livraison. Pour en savoir plus à propos de nos solutions de marketing direct, contactez-nous dès aujourd’hui.

Les Sujets Marketing PUBLIPOSTAGE

DATA COMMUNICATIONS Resources

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua

mac.png

NOUS JOINDRE

1 (800) 268-0128

Service à la clientèle
1 (877) 644-5500